Part of an OVC on site in Mexico

Une première VKT a été mise en service au Mexique

L'installation d'une VKT destinée au jet C comble la dernière lacune

Le Mexique est considéré comme novateur parmi les pays d'Amérique latine qui produisent du sucre. On s'y engage en faveur des nouvelles technologies et est toujours intéressé par les possibilités d'amélioration du processus de production en optimisant la consommation énergétique et en augmentant le rendement en sucre – avec l'aide de BMA.

En effet, le Mexique est le pays d'Amérique latine où les équipements de BMA jouent traditionnellement un grand rôle. Les équipements de BMA qui conviennent à merveille aux centrifugeuses continues si appréciées au Mexique sont le malaxeur-refroidisseur (OVC), le mélangeur de massecuite avec de la mélasse (MMM) qui est notre solution pour réchauffer la massecuite et la pompe à massecuite. Les performances de cette technologie se sont ébruitées si vite qu'il y a déjà aujourd'hui 13 OVC en Amérique latine, dont neuf au Mexique.

Il ne manquait maintenant plus que la cuite continue verticale (VKT). Le groupe Piasa a décidé en mai 2018 de compléter les malaxeurs-refroidisseurs OVC de l'usine Adolfo Lopez Mateos par la cuite continue verticale très moderne de BMA destinée à l'atelier de cristallisation du jet C.

Avec une efficacité totale

Une VKT est composée de quatre compartiments de cristallisation séparés et superposés (calandre et faisceau avec fond de sortie à double cône). Chaque compartiment possède son propre agitateur ; la pression de la vapeur de chauffe, la pression des vapeurs et la teneur en matière sèche peuvent y être contrôlées de façon individuelle. Ainsi, il est même possible de nettoyer un compartiment sans que cela n'entraîne d'inconvénient pour le rendement.

La massecuite s'écoule de haut en bas et les cristaux s'accroissent de manière homogène dans chaque compartiment. L'ajout de liqueur dans chaque compartiment est contrôlé automatiquement grâce à la valeur de consigne de la matière sèche requise dans chaque compartiment. Seul le compartiment supérieur est rempli avec du pied de cuite proportionnellement à la quantité totale de liqueur (ou le deuxième compartiment, si le premier est en train d'être nettoyé). Il est ainsi possible de soutirer du dernier compartiment une massecuite ayant des cristaux de taille régulière.

On obtient une très bonne circulation de la massecuite grâce à la conception du compartiment et de l'agitateur. Pour cette raison et à cause du faible niveau de remplissage dans les compartiments, il faut seulement une pression de vapeur de chauffe réduite.

De nombreux points positifs lors de l'installation

Grâce à son mode d'exploitation continue, la VKT assure le prélèvement régulier de la vapeur de chauffe à partir des évaporateurs, de la liqueur et du pied de cuite, ainsi qu'une production constante de condensat et de massecuite conformément à la capacité de traitement nécessaire. Elle présente en outre des avantages énormes lors de l'installation : elle n'a pas besoin d'une construction métallique supplémentaire, elle est moins encombrante et elle peut être dressée à l'extérieur.

Les grands atouts de la VKT et la flexibilité de son fonctionnement ont été les raisons principales pour le groupe PIASA - qui fait partie des pionniers au Mexique - de se démarquer clairement de la norme : notre client a choisi d'installer une VKT à 4 compartiments et de combler ainsi la dernière lacune. Dans l'usine Adolfo López Mateos du groupe Piasa, le traitement du jet C s'effectue désormais exclusivement avec des équipements de BMA.

Maria Cramer
Auteur de l'article