Deux floculations valent mieux qu’une

Le dosage automatique des floculants

Mélanger les boues issues du traitement biologique à des floculants pour les déshydrater et les éliminer fait partie des tâches des stations d'épuration. BMA a réussi à beaucoup améliorer ce processus.

La déshydratation mécanique des boues est une étape importante d'un point  de vue économique pour les stations d'épuration. Pour éliminer les boues d'épuration à moindre coût, il est important de les déshydrater du mieux possible. Le coût total de l'élimination dépend surtout de la teneur en eau des boues déshydratées et de la quantité de floculants employée. Il est donc dans l'intérêt des stations d'épuration de diminuer l'humidité résiduelle des boues et leur consommation de floculants.

Le bon dosage est important

En règle générale, les floculants sont des polymères à longue chaîne à base d'acrylamide. Ils sont mélangés aux boues pour leur donner une structure qui peut être mieux déshydratée. Comme l'eau séparée des particules de boues dans les unités de déshydratation retourne à l'entrée de la station d'épuration, il est important que les floculants continuent d'adhérer aux boues et ne se trouvent plus dans l'eau. Le dosage des floculants doit donc être adapté aux propriétés des boues.

Mais souvent, les floculants sont seulement dosés en se basant sur des valeurs empiriques – sans automatisation et sans régulation. Cette méthode entraîne une forte consommation des ressources, une fluctuation constante de la qualité des boues et une pollution élevée de la station d'épuration avec des polymères à base d'acrylamide.

Le nouveau procédé de BMA a beaucoup d'atouts

Le procédé de double floculation développé par la division Gestion des eaux usées (AWAMA) de BMA comprend un système de détection et de mélange qui est utilisé avant de déshydrater les boues d'épuration.

Ce système améliore la floculation des boues d'épuration au moyen d'algorithmes spécifiques d'analyse et d'un double dosage des polymères. Il mesure de façon optique les propriétés de floculation, régule automatiquement l'apport de floculants et assure la forte continuité du processus, ainsi que la qualité constante des boues. Ce procédé est d'une grande utilité pour les stations d'épuration.

Toute la valeur du système s'est révélée dans la station d'épuration de Wolfenbüttel. C'est là, à quelques kilomètres de notre siège social de Braunschweig, que le dosage automatique des floculants a été employé en étroite coopération avec le personnel de la station d'épuration et les partenaires régionaux.

Sa fonctionnalité technique a pu être démontrée en pratique pendant plus de six mois. L'emploi des polymères a baissé de 25 à 35 % et la déshydratation a été améliorée. Le pronostic d'économie a été nettement dépassé.

Son application dans l'industrie est parfaitement possible

Le système de double floculation peut également contribuer dans les installations de déshydratation industrielles à économiser des floculants, à automatiser la déshydratation et à en améliorer les valeurs. L'emploi de cette unité garantit de manière fiable une meilleure sécurité de fonctionnement en adaptant de manière dynamique la quantité de polymères en fonction de la qualité variable des boues.

Tim Hartmann