La renaissance de l’épuration des jus de Braunschweig

Les usines et les raffineries misent sur un procédé qui a fait ses preuves

Le développement des installations d’épuration des jus est une tradition chez BMA. Le « système d’épuration des jus de Braunschweig 65 » et son perfectionnement « BMA 78 » ont été des étapes importantes. L’extension et l’optimisation des installations existantes et la construction de nouvelles installations sont au coeur des projets actuels.

La particularité du procédé appliqué dans les systèmes BMA 65 et BMA 78 est qu’il repose sur le principe de la pré-carbonatation. Le jus brut chauffé à 80 °Celsius et mélangé aux boues 1 de carbonatation est exposé ici au gaz de carbonatation. La chaux nécessaire à la formation du carbonate de calcium est ajoutée à la pré-carbonatation en recirculant sept à dix fois à partir du chaulage intermédiaire qui suit.

Le pH élevé est efficace

Comme lors de l’épuration classique des jus, la plus grande partie du lait de chaux utilisé est ajoutée au jus avant le chaulage massif à chaud. Le pH élevé corrélatif élimine largement le sucre inverti et empêche une coloration trop forte. La première carbonatation est suivie de la première séparation des solides dans les décanteurs ou les filtres épaississeurs. La filtration du jus trouble et la filtration de sécurité succèdent à un nouveau réchauffage et à la deuxième carbonatation. Le produit obtenu est un jus épuré thermostable qui contient jusqu‘à 40 % de non-sucre en moins que le jus brut.

L’épuration des jus de Braunschweig vit maintenant une renaissance, alors que le procédé classique d’épuration des jus s‘était imposé ces dernières années grâce à la meilleure qualité des betteraves – le jus brut traverse ici un préchaulage de type Brieghel-Müller, puis un chaulage massif à froid et un à chaud.

Les entreprises prolongent leurs campagnes betteravières pour mieux exploiter leurs installations de production de sucre. La conséquence de cette durée de stockage plus longue : l’altération croissante des betteraves. Celles-ci peuvent être aussi bien abimées par le gel que par la chaleur. C’est là que l’épuration des jus de Braunschweig est utile : elle permet d’éliminer en grande partie le sucre inverti qui apparaît à cause de l‘altération.

La combinaison permet de rester flexible

BMA fournit l’étude, les équipements et l‘automatisation – aussi bien pour le procédé classique d’épuration des jus que pour l’épuration de Braunschweig. Il est possible de combiner les deux procédés :le procédé conventionnel est appliqué quand la qualité des betteraves est bonne ; on passe à la pré-carbonatation et au chaulage intermédiaire quand la filtrabilité et / ou la proportion de sucre inverti se détériore au cours de la campagne.

Dernièrement, nos installations d’épuration des jus étaient surtout intégrées dans les projets de grande envergure destinés aux sucreries de betteraves et aux raffineries de sucre. BMA a continué d’améliorer les différents appareils par rapport aux systèmes BMA 65 et BMA 78 : outre l’intégration de tubes Richter dans tous les bacs de carbonatation, nous avons tenu à avoir des temps de séjour optimaux et une meilleure conception technologique.

Use of cookies

BMA uses cookies to optimize the design of this website and make continuous improvements. By continuing your visit the website, you consent to the use of cookies. Further details can be found in the legal notice.
Your visit to the Website is currently being captured by a Web analysis service in anonymised mode.