« Le réseau d’ingénierie de BMA est un véritable trésor »

Entretien avec Carsten Rehbock, Senior Manager Engineering

Carsten Rehbock

Carsten Rehbock (49) est depuis près d’un an chez BMA à Braunschweig. Après des études en construction mécanique, il a longtemps travaillé en tant qu’ingénieur, ainsi qu’au niveau de la direction dans les secteurs de la construction d’installations et de centrales électriques et dans la construction navale. Il a tout d’abord pris la direction de l’équipe d’ingénierie de Braunschweig chez BMA. Désormais, le développement de notre réseau d’ingénierie fait également partie de ses attributions. Nous trouvons que le moment est venu de lui demander comment il s’est intégré chez nous et quels sont les défis qu’il a relevés jusqu’à maintenant.

BMA Info :

Comment se sont passés vos débuts chez BMA ?

Carsten Rehbock :

Ils ont été passionnants ! Une semaine ne s’était pas encore écoulée que je m’envolais déjà pour l‘Égypte avec des collègues de notre équipe d’ingénierie pour mettre en service les installations de la sucrerie Nile Sugar. C’était une très bonne occasion de faire non seulement mieux connaissance avec mes collaborateurs, mais aussi avec les processus d’une sucrerie.

De quoi vous souvenez-vous tout particulièrement ?

Le professionnalisme de nos ingénieurs qui ont mis en service et optimisés les installations m’a impressionné – c’était pour moi une nouvelle explication de la bonne réputation mondiale de « l’ingénierie allemande ».

Qu’est-ce qui a facilité votre arrivée dans l’univers de BMA ?

Mes collègues. Le dialogue franc et amical et l’énergie pragmatique font partie de la culture d’entreprise de BMA. On s’y retrouve très vite.

Qu’est-ce qui est important pour vous dans votre domaine ?

Le client – il est capital. Tout ce que nous faisons doit servir à réaliser efficacement et effectivement ce qu’il a souhaité. C’est tout particulièrement valable pour les prestations d’ingénierie de BMA. Nos clients exigent de plus en plus souvent des solutions complètes. Ils veulent un interlocuteur fiable qui peut proposer si possible à lui seul toutes les prestations. Et c’est précisément notre objectif : nous voulons développer les compétences et les capacités de l’ingénierie de BMA afin de devenir un fournisseur de systèmes.

Où en êtes-vous ?

Le réseau d’ingénierie de BMA est un véritable trésor : les compétences et les qualifications de plus de 120 ingénieurs – hommes et femmes - tout autour du globe. Nous avons développé et fait avancer dans l’équipe toute une série de mesures. Nous en sommes venus à considérer notre ingénierie comme une entreprise dans l‘entreprise. Vus sous cet angle, beaucoup d‘idées et de changements viennent d’eux-mêmes.

Par exemple ?

Depuis quelque temps, nous assistons nos collègues de la distribution lors de leurs visites chez les clients en apportant l‘expertise professionnelle de l‘ingénierie. Cela a été bien accueilli par nos clients, car ils apprécient de pouvoir aussi discuter des sujets techniques difficiles directement sur place avec nos spécialistes.

Des études conceptuelles et de faisabilité ont souvent été commandées à l’issue de ces visites – ce dont nous nous réjouissons bien entendu tout particulièrement.

Qu’est-ce qui rend ces études si importantes ?

Elles ouvrent souvent la porte à des projets communs. Elles montrent clairement à nos clients l’emplacement des potentiels techniques et économiques, l’aperçu des phases du projet et les conditions requises pour qu’il y ait un retour sur investissement positif. Nous profitons de ces occasions pour les informer que nous proposons aussi des prestations de service comme l’ingénierie électrique et de la tuyauterie, les études de construction et les solutions EPC.

Comment avez-vous réussi à avoir une palette aussi large en ingénierie ?

Les investissements dans les nouveaux outils et l’amélioration des processus nous ont allégés et rendus plus rapides. Mais le plus grand potentiel se situe dans l’équipe d’ingénierie elle-même. Le savoir et les compétences de nos collaborateurs sont devenus toujours plus importants au cours de leurs carrières professionnelles – grâce aux missions complexes lors des projets de la clientèle et de recherche.

En avez-vous un exemple ?

Quelqu’un qui a commencé chez BMA en tant que technologue du sucre peut maintenant gérer des projets d’ingénierie ou parfaitement assister la distribution. Pour mon co-directeur Maik Schlosser et pour moi, il s’agit de détecter ces potentiels, de les encourager et de les utiliser le mieux possible.

Qu’est-ce que vous envisagez de réaliser dans un futur proche ?

La modularisation est un élément pour accroitre notre performance. Elle concerne aussi bien nos propres produits que les pièces que nous achetons et intégrons dans nos installations. Nous avons constaté que le développement de la modularisation va nous permettre d’être nettement plus efficaces et bien plus rapides. La force de BMA a toujours été de concevoir des solutions spécifiques aux tâches de nos clients. Ces solutions sont mises au point encore plus vite en associant différents modules.

Êtes-vous tout à fait satisfait de vos débuts chez BMA ?

Oui, mes débuts chez BMA ont été passionnants et je pense qu’ils vont le rester. La formidable coopération avec les collègues sur tous les sites et ce que nous avons réussi me donnent un très bon pressentiment pour l‘avenir.


Use of cookies

BMA uses cookies to optimize the design of this website and make continuous improvements. By continuing your visit the website, you consent to the use of cookies. Further details can be found in the legal notice.
Your visit to the Website is currently being captured by a Web analysis service in anonymised mode.